(1 avis client)

23,00

En stock

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

Who’s the boss ? – Pile ou Face tome 1

Vickie Combers

  • Romance – date de sortie: 20/05/2022 – 420 pages

EAN papier : 9782378125646
EAN numérique : 9782378125639

Trouver un nouveau boulot : check
Avoir un bon salaire : check
Trouver un homme riche : en cours.
Pour Pénélope, fraîchement diplômée, son avenir est tout tracé. Tomber amoureuse ? Hors de question. Ceux qui la trouvent égocentrique ? Elle s’en moque, personne ne la connaît réellement, et c’est très bien comme ça. Souffrir ne fait pas partie de ses plans de vie.
Elle a tout prévu, sauf un léger détail. Zack. Collègue discret, asocial même, mais séduisant... Il l’interpelle.
Zack s’est juré de conserver ses distances avec les autres, sa vie est bien assez compliquée comme ça. Pourtant, quand la pétillante Pénélope débarque comme une tornade dans sa vie, il sent que les murs qu’il a bâtis autour de lui se fissurent.
Jouer sa vie amoureuse à pile ou face ? Bonne ou mauvaise idée ?
Découvrez le premier tome d’un ennemies-to-lovers surprenant. Et rappelez-vous : les apparences sont trompeuses.

1 avis pour Who’s the boss ? – Pile ou Face tome 1

  1. Vanessa A

    Je connaissais Vickie pour sa trilogie Opposites que j’avais adoré. Et tout naturellement, je m’attendais au même genre en attaquant sa duologie Pile ou face. Autant vous dire que j’étais loin du compte…
    Si sur sa précédente série, on n’était plutôt sur une romance psychologique, autant là nous voilà plongé dans la chick-lit, une comédie romantique aussi dévergondée qu’hilarante !

    Je ne vais pas vous refaire l’histoire, le résumé fait très bien le job sans que j’en rajoute, je vais donc me concentrer sur mes ressentis, ce qui finalement est à mon sens ce qu’on attend d’un retour lecture.

    Nous suivons donc les tribulations de Pénélope Richard, une canadienne francophone déterminée à percer à New-York. Sauf que notre chère Penny n’a rien d’une héroïne, bien au contraire !
    Sexuellement libérée, carriériste, vénale, manipulatrice voir un peu garce sur les bords, on pourrait la détester sauf que personnellement, elle m’a conquise d’emblée ! Déjà parce qu’en plus d’être belle, elle est intelligente, déterminée et particulièrement poisseuse ! Pourtant même dans les galères les plus terribles, l’humour prédomine. D’ailleurs, même ses objectifs sont absurdes, et pourtant elle assume tout. Elle tient sa ligne de conduite sans en démordre, contre vents et tempêtes, en gardant la tête haute dans cet univers aussi complexe que normé. Pénélope est le petit grain de sable dans l’engrenage, l’épice dans la salade, la cerise sur le gâteau. Pétillante, fraîche, délurée, son langage fleuri, ses expressions farfelues et ses excentricités en font un personnage avec lequel on adore s’aventurer dans les rues de Manhattan.

    La galerie de personnages secondaires est truculente. Que ce soit les colocataires complètement frappés de Pénélope, sa famille (et surtout sa grand-mère à la vie plus mouvementée que la plupart des gens) jusqu’à ses collègues (Carrie je te surveille !) rien n’est laissé au hasard, chacun est creusé et c’est… délicieux !
    L’histoire en elle-même se dévore avec délectation et gourmandise. Les péripéties de Pénélope n’ont pas de prix et ça m’a permis de redécouvrir New-York sous un nouveau jour.

    L’écriture de Vickie est efficace, fluide, addictive, les pages s’enchaînent toutes seules ! Quant à la romance elle est plutôt caliente. Attention, pas de langue de bois cependant, le langage et crû et imagé, sans verser pourtant dans le vulgaire.

    En gros j’ai adoré passer toute cette semaine dans la vie de cette canadienne complètement allumée, même si encore une fois, le sadisme de Vickie se vérifie, puisque le dernier chapitre laisse sur sa faim comme il faut, avec un cliffhanger qui donne envie d’embêter l’auteure pour avoir un ou deux chapitres de plus.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Création de site internet