(3 avis client)

22,00

En stock

UGS : 9782378127282 Catégories : , , ,

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

Sixième sens – Vic Swanson tome 4

Alex Ferder

  • Imaginaire – Roman

Date de sortie : 30/05/2022 – 340 pages

Je suis du genre à faire de mauvais choix. De temps en temps. Enfin… souvent !
Ça explique pourquoi je suis coincée entre quatre murs avec mon pire ennemi, Jarel. Il faut que je sorte d’ici, j’ai des trucs urgents à faire. Comme mettre fin une bonne fois pour toutes à ce que trame Jarel, retrouver un Semaj furax contre moi et avoir enfin mon happy end. Une bagatelle.
Sauf que la bagatelle, c’est pas pour moi. Entre des visions qui m’apprennent que Semaj court un grave danger, un Jarel plus sournois que jamais et ma propension à m’attirer des ennuis, je vais devoir faire un choix : franchir – ou pas - la ligne et basculer du côté obscur.
Bon, les paris sont ouverts : vais-je avoir droit à mon happy end avec mon tigre préféré ?

Attention à ce que vous allez répondre, vous connaissez mon sale caractère !

La conclusion magistrale de la saga à succès Vic Swanson.

3 avis pour Sixième sens – Vic Swanson tome 4

  1. Withney – Merci reflet des livres

    Vic a tendance à faire des choix désastreux, et le dernier en date le prouve ! Elle doit supporter son ennemi, et trouver un moyen de lui échapper. Tout ce qu’elle veut, c’est mettre un terme à toute cette histoire avec Jarel, et si possible, le faire disparaître de son horizon. Elle veut retrouver son tigre, Semaj, en sachant qu’il risque d’être furieux face à sa dernière décision. Sauf que tout n’est pas si simple. Une menace plane sur celui qu’elle aime, ses amis sont peut-être en danger, et Jarel n’a pas l’intention de renoncer à ses plans. Comment Vic s’en sortira, cette fois-ci ? Est-ce que l’histoire va enfin se terminer, et est-ce que le bonheur va enfin pouvoir se savourer ? Et à quel prix ?
    Pfiou. Comment vous dire que cette chronique, j’ai eu un mal fou à l’écrire. Déjà, parce que j’ai dû beaucoup réfléchir pour ne rien spoiler, que ce soit sur ce tome ou sur le reste. Et ensuite : car c’est le dernier, c’est LE moment, celui où je dois quitter les personnages que j’aime tellement, cet univers de fou, où je ne vais plus être là, à trépigner chaque mois en attendant la suite. Ça me fait si bizarre de le dire QU’ILS ne seront plus là ! Enfin, ça me rassure de savoir que l’auteure a prévu un autre arc, que j’ai hâte de découvrir ! Bref, reprenons sur le sujet qui nous intéresse : ce quatrième tome. J’y ai été à reculons, bien que je l’aie attendu avec impatience ! Je connais désormais le sadisme d’Alex Ferder (après tout, elle a obtenu le titre d’auteure la plus sadique en 2022 !) mais malgré ça, j’aime tellement sa plume, ce qu’elle a construit dans cet univers, comment elle a réussi à rendre chaque personnage si attachant, avec des personnalités si variées ! Elle m’a tenu en haleine tout le long de ce dernier tome, j’ai eu peur, j’ai ri, j’ai versé des larmes. Et j’ai aimé si fort ce groupe d’amis, cette famille de cœur que sont les sensoriels ! D’ailleurs, allons-y, parlons des personnages !
    Tout d’abord, allons à la principale concernée : Victoriana Swanson. Vic. Bordel, je l’adore autant que j’ai envie de la secouer ! Vous pouvez être sûr que si deux choix se présentent à elle, un bon et un catastrophique, c’est sur le second qu’elle va partir ! Têtue comme pas possible, fière, protectrice envers ceux qu’elle aime, bien plus sentimentale qu’elle ne veut le faire croire, elle a un cœur énorme. Elle ne fléchit pas sur ses objectifs, n’hésite pas à prendre des chemins détournés pour les atteindre, et est prête à tout pour avoir enfin la paix qu’ils méritent tous. Je l’adore, même si elle est parfois extrêmement agaçante, un chouïa folle, avec sa personnalité si haute en couleur, qui fait que l’on ne s’ennuie jamais, à ses côtés !
    Et puis, il y a mon chouchou. Mon Semaj ! J’aime ce tigre protecteur, qui aime si fort ! On ressent si facilement ses émotions, son amour profond, sa force. C’est un chef de meute respecté par tous, qui a une place hyper importante, que ce soit parmi les Méthamorphes, parmi les Sensoriels ou les Mages. Il est fort, et il en impose par sa seule présence ! J’aime ses instincts protecteurs, sa tendance à tout donner, sa loyauté à toute épreuve envers celle qu’il estime être sienne, même quand elle dépasse les limites de sa patience. J’aime son lien avec Myrrddin, ce cousin qui est plus comme un frère. Leur lien est fort et j’aime les voir aussi proches !
    Et pour finir, il y a les garçons. Joris, cet Olfactif si proche de Vic, fidèle, drôle, touchant, l’un de mes préférés ! Ensuite, Stain, qui évolue énormément dans ce tome, d’une certaine façon, on peut dire qu’il a « grandi », et c’est beau à voir ! David, qui traverse des épreuves difficiles, il m’a beaucoup touché, émue même. Et puis, le seul, l’unique : Karl ! clairement, il n’y en a qu’un seul comme lui ! (Et je crois que c’est mieux comme ça !) il me fait mourir de rire, lui qui paraît si… enfantin, par moment, mais qui a aussi des moments où au contraire, il semble mesurer ce qui se passe autour de lui et fait preuve d’une profondeur de sentiments et de sérieux qui le rendent encore plus touchant. Et il ne cesse de me faire rire ! Et Myrrddin, qui a en quelque sorte rejoint cette équipe haute en couleur. C’est un peu une sorte de grand frère pour tous : ce modèle toujours calme, posé, qui réfléchit à tout, qui met en garde, protège, aide. J’adore tellement ce personnage !
    Bien sûr, il y a toujours ce fameux Jarel, que je rêve de faire souffrir de toutes les façons possibles et inimaginables ! Mais il y a aussi Emmanuel, qu’on rencontre vraiment aussi, et bordel, ce qu’il m’a énervé ! On retrouve aussi cette co*nnasse de Sybille, mais même si elle ne sera jamais mon personnage favori, on comprend beaucoup de choses sur son comportement jusqu’ici.
    En conclusion, je referme ce dernier tome avec un pincement au cœur et l’envie de me rouler en boule. J’ai le cafard à l’idée de devoir les quitter pour de bon. Ils ont tous pris tellement de place dans mon cœur ! C’est devenu comme une famille. Une famille totalement barge et décalée, à part, mais si attachante qu’on ne peut que les aimer ! Ce tome clôture avec brio cette saga génialissime, et j’ai presque envie de pleurer en arrivant à la fin de cette chronique, car je réalise vraiment que cette fois, c’est fini. Je vous jure, vous devez tous découvrir cette pépite, une histoire incroyable, avec une intrigue de ouf, dans un univers qui sort totalement de l’ordinaire ! Vous allez maudire Alex Ferder, mais bordel, c’est obligé que vous tombiez sous le charme de Vic, de Semaj, de Myrrddin, et du reste de l’équipe des Sensoriels ! Plongez dans l’aventure, vous ne pourrez jamais le regretter !

  2. alicelibrarian

    L’histoire : Dernier tome de la série, on redémarre tout de suite après le troisième. Vic est parti avec Jarel. Si Si. J’ai eu beau lui crier que non elle ne m’a pas écouté. En même temps, elle est dans le livre, et moi pas, donc fatalement… Mais ça c’était à la fin du tome 3, et Vic se rend compte toute seule qu’elle s’est plantée. C’est assez rare pour le noter qu’un personnage principale se rende compte aussi nettement de son erreur.
    Donc remise en question et nouvelles stratégies vont émailler ce tome, avec toujours cette petite touche d’humour apportée par Karl. Difficile de ne pas l’apprécier. Il est quand même un peu fou, mais si attachant.

    La plume de l’auteur : Toujours très fluide à lire, avec une évolution nette de Vic au long de ce roman, de par sa remise en questions et ses nouvelles décisions. De nouveaux personnages viennent émailler le scénario, les relations entre personnages sont variées.

    Mon avis général : Après deux fins de séries qui ne m’ont pas convaincue, enfin une qui me va ! Au sens où j’ai réponse à toutes mes questions, et que l’épilogue ouvre des possibilités sans que je ressente le besoin ultime d’avoir de nouvelles réponses. La magie des sensoriels et les autres magies sont très bien décrites dans cette série, chose que j’apprécie particulièrement.
    Dans l’ensemble, c’est donc une très bonne série qui se termine ici, avec un twist que l’on n’avait pas prévu, que du bonheur.

  3. Lunaarcrypt (client confirmé)

    Vic s’est jetée dans la gueule du loup, c’est peu de le dire. Bien sûr, elle ne restera pas prisonnière bien longtemps, cependant son départ a eu des conséquences désastreuses, et elle va devoir y faire face.

    Les coups du sort s’enchaînent malgré elle, et Vic peine à sortir la tête de l’eau. Mais elle a la chance d’être entourée de personnes qui feraient tout pour elle.

    L’inverse est vrai également, et elle va encore devoir prendre une décision radicale afin de sauver une personne qu’elle aime. Une fois de plus, rien ne se passera comme prévu.

    J’adore toujours les notes d’humour. On n’a pas de temps de s’ennuyer, c’est fluide et plein de rebondissements. Et Semaj 😍🔥

    J’ai trouvé le spicy moins présent et détaillé dans ce tome, mais vu les événements ça paraît logique.

    Y’en a une elle a retourné sa veste j’ai pas compris ! J’ai aimé la détester, j’aurais pu la détester jusqu’au bout ! Alex si tu me lis tu sais de qui je parle !

    Il s’agit ici d’un happy end. Je l’aurais voulu encore plus intense, mais le méchant a ce qu’il mérite et tout est bien qui finit bien. Ils l’ont bien mérité après tout ce par quoi ils sont passés ! C’est ainsi que je clôture cette belle saga qui fût un véritable voyage, y compris pour mes sens ! Je ne peux que vous inviter à découvrir l’humour de Vic, le charme de Semaj, et les loufoques garçons qui composent l’équipe des sensoriels !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création de site internet