(3 avis client)

23,00

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

Titre également disponible en téléchargement sur les plateformes de vente en ligne :

La Vengeance de la Harpie – Porteurs d’âmes tome 4

Pour survivre et régler la dette de ses parents, Isa doit exercer ses talents de pickpocket sur les touristes qui affluent dans la petite ville brésilienne de São Gabriel da Cachoeira.

Si elle échoue, le chef du cartel qui contrôle la région s'occupera d'elle, et vu le sort peu enviable qu'il lui réserve, elle n'a pas le choix.

Pour garder bonne conscience, elle sélectionne ses cibles avec soin : uniquement des personnes corrompues, aux mauvaises intentions. Car Isa a un don, elle peut voir l'aura des gens.

Un jour, dans un bar, elle croise un homme mystérieux à l'aura éclatante et au regard magnétique, presque animal. Le danger est inscrit dans son ADN, et il est sur le fil, à la limite de basculer dans l'obscurité. Un homme à éviter. À fuir même. Sa vie est assez compliquée comme ça.

Mais elle ne peut pas, car il l'attire, inexorablement. Et la touche, profondément.

Qui est-il ? Que cherche-t-il ? Et que cachent ses yeux ambrés ?

L'heure des choix a sonné pour les Porteurs d'Âmes, la survie de l'Humanité en dépend.

Entre révélations, passion et intrigues, découvrez le dernier tome des Porteurs d'Âmes !

3 avis pour La Vengeance de la Harpie – Porteurs d’âmes tome 4

  1. Le reflet des Livres

    J’attendais tellement ce tome que je n’ai pas hésité une seconde et que je l’ai ouvert à peine reçu ! Quel plaisir de replonger dans cet univers original et si addictif et d’y retrouver des personnages qui sont chers à mon cœur, mais aussi en découvrir de nouveaux. Ce fut le cas avec Isa que j’ai adoré de bout en bout, cette jeune femme qui se bat pour survivre dans les quartiers pauvres du Brésil, tenus de main de maître par un malfrat que j’ai adoré détester ! Elle a une force de caractère qui impressionne et une volonté de fer que j’ai beaucoup apprécié. Sa vie n’a pas été facile et son avenir est si incertain… jusqu’à ce qu’elle croise la route d’un homme. Et pas n’importe quel homme ! Son objectif ? Le sauver de la noirceur qui envahit peu à peu son aura… Parce que la jolie demoiselle les voit, et ce depuis sa naissance. Et cet homme à l’aura la plus pure qui lui ait été donnée de voir, cependant par moment la noirceur tente de s’y inviter. J’ai adoré la manie qu’elle a de débiter des faits scientifiques ou des statistiques improbables lorsqu’elle est déstabilisée, qu’il est question d’émotions ou qu’elle a peur. C’est un système de défense qu’elle a adopté et dont elle usa à foison, ce qui donne des situations parfois cocasses et très drôles.

    Quant à ce mystérieux inconnu, j’ai complètement craqué pour sa personnalité. Arrogant et sûr de lui, il ne doute pas de son sex-appeal, mais son charme ne réside pas là, non. En dehors d’un physique de Dieu grec, il a aussi un cœur magnifiquement pur et un but noble. J’ai totalement craqué pour lui, ses répliques, son humour un peu étrange et ses réactions face à Isa m’ont beaucoup amusé. Lui qui en apparence ne montre rien, est comme un volcan : il bout sous la surface jusqu’à exploser. Même si parfois j’ai eu envie de le secouer j’ai totalement adoré vivre ce récit à ses côtés.

    Puisqu’il s’agit de la conclusion de la saga, on se doute bien qu’on va revoir les personnages des tomes précédents et je dois dire que ce fut un vrai bonheur de les retrouver. L’intrigue se complexifie jusqu’à son dénouement et mon dieu quelle fin ! Je suis époustouflée par le génie de Sarah Juna et de voir que tout se recoupe parfaitement avec les premiers tomes. Le fil rouge arrive donc à son terme et avec lui la résolution et les masques qui tombent.

    Ce tome introduit également un autre peuple que j’aurais bien aimé voir être exploité plus en profondeur car il m’intrigue. L’auteure m’a d’ailleurs surprise avec quelques-unes des révélations, j’ai adoré ça ! On arrive à la fin du tome et de la série, la boule au ventre. Je n’avais pas envie de les quitter et cet épilogue offre tellement de possibilités que mon imagination s’emballe. Ne vous y trompez pas, nous avons les réponses à nos questions, mais j’avoue que je ne serais pas contre un spin off, ou un « que sont-ils devenus ».

    En Bref :

    Un dernier tome qui vient parfaitement clore cette quadrilogie et qui se révèle à la hauteur de ces prédécesseurs. Une intrigue haletante, des bouleversements, des rebondissements, de l’émotion, beaucoup, et de la chaleuuuur. L’intensité entre les personnages est presque palpable. Une fin que je ne voulais pas voir arriver, mais qui pourtant est parfaite. Une page se tourne et c’est la fin. Je n’avais pas envie de les quitter et je peux déjà vous dire que je me relirais la saga entière avec beaucoup de plaisir ! Si vous ne connaissez pas encore, je vous conseille de foncer !

  2. Christelle (client confirmé)

    J’ai adoré ce dernier tome.
    Un héro que je suis contente de retrouver au centre de l’histoire, bien sûr pas tout seul😁.
    Cette saga a un univers très original et proche de la nature, dans laquelle j’ai vite accroché, et j’ai été ravie de découvrir.

  3. Le reflet des livres – withney

    Isa vit dans un quartier pauvre du Brésil, et sa vie n’est pas rose, loin de là : bloquée par une dette contractée par ses parents auprès d’un malfrat qui dirige le quartier par la peur et la violence. Elle n’a d’autre choix que de voler pour réussir à sortir la tête de l’eau un jour. Mais elle sélectionne ses cibles : elle ne s’attaque qu’à des personnes mauvaises, dont l’âme est noircie et corrompue. Car elle a une particularité : elle peut voir l’aura des gens qui l’entourent. Quand un jour, elle croise un homme à l’aura éblouissante, elle n’en revient pas ! Jamais elle n’a vu d’aura si lumineuse, d’une blancheur immaculée. Mais elle sent l’obscurité qui veut l’envahir. Elle prend alors une décision : tout faire pour que la noirceur ne vienne pas ternir la lumière qui se dégage de cet homme à l’allure animale, qui l’attire comme aucun autre avant lui.
    J’ai attendu ce tome avec tant d’impatience ! Et un peu de tristesse aussi, car je savais que je devrais quitter les personnages, pour de bon cette fois. J’ai retrouvé la plume de Sarah Juna avec un immense plaisir. J’aime tellement l’univers incroyablement addictif et original qu’elle a créé ici ! Une histoire passionnante avec une intrigue géniale qui nous embarque et nous prend dans ses filets, et ne nous lâche plus ! Une fois encore, c’est un succès, ce tome m’a captivé, totalement transporté. J’ai quitté mon chez-moi pour voyager à travers les mots de l’auteure, pour rejoindre ses personnages qui m’ont touché, cette histoire qui véhicule tant d’émotions en moi ! Je n’ai pas pu poser le livre une seconde, tellement j’étais envoûtée ! Et en même temps, j’avais envie de ralentir, pour ne jamais avoir à partir !
    Ce dernier tome, c’est à travers les yeux d’Isa que nous le découvrons. Cette jeune femme m’a énormément touché. Elle a une vie difficile et solitaire. Sans famille, avec peu d’argent dans un quartier difficile d’une petite ville du Brésil, elle fait tout pour tenir le coup. Survivre. Surtout quand un malfrat a décidé de tout faire pour l’isoler encore plus. J’aime sa force, son courage. Elle sait se défendre, même avec des mots. Elle raconte des faits et des statistiques étranges pour repousser ceux qui voudraient l’approcher, ou encore quand la situation devient trop sentimentale ou sérieuse à son goût. C’est son armure. Mais à l’intérieur, c’est un torrent d’émotions ! Bien plus douce qu’il n’y paraît, prête à aider quand il le faut, elle a une belle âme ! Elle n’hésite pas à se mettre dans des situations qui peuvent la mettre en danger, si cela suit ses convictions et sa nature profonde. J’ai adoré voir à travers elle !

    Et puis, il y a Lui. L’inconnu. Mystérieux, il a tout pour intriguer l’héroïne. Surtout qu’il finit par se rapprocher d’elle. Je suis tombé sous son charme ! Envoûtant, séduisant, SEXY, mais aussi arrogant (j’ai bien rêvé de le frapper une ou deux fois) il ne manque pas de confiance en lui, c’est clair ! Il a cette prestance qui attire, cette assurance. Mais aussi une fragilité intérieure bien plus profonde qu’on l’imagine. Lui, à l’âme si pure, mais dont l’obscurité essaie d’avaler la lumière. Il semble imperturbable, mais le tumulte qui l’habite ne cesse jamais ! Il a le physique pour nous faire toutes baver, mais ce qui m’a conquise sans espoir de retour, c’est la bonté de son cœur ! Il n’a qu’un but, une mission importante, et il est rempli de bonnes intentions, peu importe ses doutes ! Il a élu domicile dans mon cœur !
    Et puis, on retrouve bien sûr tous les autres. Mes autres chouchous. Mon Aidan chéri à moi, Lana, Malek, Jason, Naya, Ely et d’autres qu’on aime beaucoup moins ! Il y a aussi de nouveaux personnages, certains que j’ai eu envie de torturer, beaucoup d’ailleurs, et d’autres qui m’ont touché sans que je m’y attende !
    En conclusion, je referme ce livre, cette saga, avec un pincement au cœur, la gorge nouée, mais un grand sourire aux lèvres. L’auteure m’a demandé quel était mon tome préféré, mais je suis bien incapable de choisir : cette série entière a creusé une place dans mon cœur qui ne se refermera pas. Les personnages, l’univers incroyable et génialissime. Le travail phénoménal de Sarah Juna, les décors, l’intrigue époustouflante, tout m’a séduite, et mon addiction n’a pas faibli, jamais ! Une saga qu’il faut ouvrir pour en devenir accro, une histoire qui nous transporte et dont on ne sort pas indemne !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Création de site internet