René Le Gal


Photo de René Le Gal

Militant de la Ligue des Droits de l’Homme. Professeur agrégé de Sciences de la Vie et de la Terre, passionné par le métier et par la matière enseignée, il a publié quatre essais de vulgarisation scientifique sur la génétique, l’ADN, l’évolution et l’écologie.

Il se consacre aujourd’hui à l’écriture de fictions.

D’abord un roman historique sur l’histoire de sa famille d’immigrés italiens à Toulon avec, en arrière-plan, les deux guerres mondiales qui ont tant fait souffrir cette ville. Eh oui, malgré « son nom bien de chez nous », il a, du côté de sa mère, des ascendants italiens.

Puis une série de romans policiers ancrés dans le territoire varois, ses paysages, son climat, la mentalité de ses habitants, sa « sociologie », comme diraient certains.

Mêler le réel à la fiction est le fil conducteur de ses romans : des personnages fictifs, impliqués dans des histoires évidemment imaginaires, mais qui se déroulent dans des lieux bien réels, sur le littoral méditerranéen et plus précisément dans le Var. Des lieux que les lecteurs connaissent ou qu’ils souhaiteront peut-être connaître après la lecture

L’affaire criminelle est toujours placée dans un contexte sociologique, politique, psychologique et même écologique, caractéristique de la France d’aujourd’hui.